Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ideesdiversesetvariees
  • Le blog de ideesdiversesetvariees
  • : Mon blog reprend diverses idées et astuces pour vous permettre de faire des économies...et de réussir dans la vie !
  • Contact

Recherche

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:16

Salariés, indépendants, étudiants ou retraités, tous les profils intéressent les sociétés de visite mystère.

Le principe est d'aller dans des enseignes en tout genre pour tester la qualité d'accueil et les produits en vente. Un secteur en plein boom.

Obtenir un devis pour une Audi A4, manger dans un fast-food, acheter une paire de boucles d'oreilles fantaisie ou tester la vente de GPS. L'avantage des visites mystère, c'est qu'il y en a pour tous les goûts.

Et c'est pour cette raison que tous les profils sont recherchés par les sociétés (Bare International, Qualimetrie, Qualisens, Reflect Clients, etc.) qui proposent de telles missions.

De 8€ à 30€ de l'heure

Leur but : envoyer de "faux" clients sur le terrain, pour tester les qualités d'accueil et de disponibilité des vendeurs, le prix des produits, leur fraîcheur, leur disposition.

Plutôt bien rémunérées (de 8€ à 30€ de l'heure), ces visites ont surtout l'avantage de permettre aux clients mystère de découvrir de nouvelles enseignes tout en augmentant leurs revenus.

Paiement de salaires

Car selon les sociétés, les méthodes de paiements diffèrent. Si la déclaration Urssaf et le paiement en salaire restent obligatoires, certaines sociétés font le choix de contourner cette règle en "défrayant" leurs employés.

Avantage pour le client : ces sommes (parfois plus modestes, mais où le remboursement de produit est plus important) ne sont, la plupart du temps, pas imposables.

Libre à chacun, ensuite, de moduler paiement en salaire et défraiement en fonction de sa situation personnelle.

Se fondre dans la foule est la qualité numéro un du client mystère.Instant Anonyme
Repost 0
Published by Sandrine - dans Recherche d'emploi
commenter cet article