Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ideesdiversesetvariees
  • Le blog de ideesdiversesetvariees
  • : Mon blog reprend diverses idées et astuces pour vous permettre de faire des économies...et de réussir dans la vie !
  • Contact

Recherche

12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 09:06

Les banques en ligne sont de plus en plus nombreuses. Pratiques, simples d'utilisation, les comptes qu'elles proposent offrent, en plus, des tarifs très avantageux... à condition de lire toutes les petites lignes ! Mode d'emploi pour devenir un de leurs clients.

Faites le tour des différentes offres

Depuis quelques années, les banques en ligne ne cessent de se développer. ING Direct, Banque Nationale en ligne, Monabanque et bien d'autres multiplient les appels du pied à leurs futurs clients.

Comptes courants sans frais, carte bancaire gratuite, livrets d'épargne à des taux défiant toute concurrence, les offres sont alléchantes. Mais elles ne doivent pas faire oublier qu'il y a souvent des revers de médaille à tout cadeau de bienvenue : si la plupart des frais courants ont disparu du compte chèque, combien coûte le 1er € de découvert ? Combien de jours met un chèque avant d'être encaissé ? Des détails qui peuvent vite venir peser dans le budget...

Mais ces offres peuvent rester intéressantes si on prend garde à ne pas céder à la facilité et qu'on prend le temps de bien étudier toutes les propositions, même dans les toutes petites lignes de bas de contrat.

Remplissez le dossier

Une fois que votre évaluation est faite et que votre choix s'est définitivement porté sur une banque, ne reste plus qu'à cliquer sur le lien "J'ouvre un compte" et à vous laisser guider.

On va vous demander de renseigner votre état civil, de compléter un formulaire rapide sur votre situation familiale et de laisser votre adresse postale. Au bout de quelques jours, un dossier papier complet va vous parvenir par courrier.

Vous devrez alors remplir à nouveau les éléments d'état civil, de situation familiale et professionnelle, donner des indications sur les revenus de votre foyer et déterminer les options que vous voulez sur votre compte.

À ce dossier devront être jointes les pièces demandées qui varient d'une banque à l'autre.

D'une manière générale, on vous demandera de produire un justificatif d'identité et de domicile, les copies des bulletins de salaire et la plupart du temps du dernier avis d'imposition. Ensuite, certaines banques peuvent vous demander un certificat de mariage (en cas de compte joint notamment) ou d'autres papiers.

Une fois que vous avez retourné le dossier, comptez une semaine avant de recevoir votre RIB, votre carte et les codes confidentiels s'y rattachant, ainsi que tous les autres documents nécessaires au bon fonctionnement du compte.

Déposer son argent sur un compte en ligne n'a rien de compliqué.
Repost 0
Published by Sandrine - dans Banque
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 13:58

Les offres d'épargne sont tellement diverses qu'on a parfois bien du mal à s'y retrouver. Taux d'intérêts brut ou net, CRDS, CSG, tour d'horizon des bonnes questions à se poser avant d'ouvrir un compte épargne.

Avant de choisir

La première question à se poser avant d'ouvrir un compte épargne est la durée pour laquelle on peut bloquer son argent. On n'ouvrira pas le même type de compte selon que l'on veut garder cet argent disponible ou qu'on est prêt à le bloquer pour un certain nombre d'années. Dans le deuxième cas, on peut envisager un Plan d'épargne logement (PEL), sur lequel l'argent doit rester au minimum 4 ans, ou une assurance vie dont les intérêts ne sont pas imposables si on ne touche pas à l'épargne pendant huit ans minimum.

Dans le cas où l'investisseur veut placer son argent sans le bloquer pour un temps donné, il faut comparer les taux d'épargne proposés par les différentes banques.

Ne pas confondre taux d'intérêt brut et net

Les livrets de base (Livret A, LEP, LDD, etc) ont des taux d'intérêt nets d'impôt. Rien de ce que vous gagnez en intérêt n'a à être ajouté sur votre déclaration de revenus. Ce qui n'est pas le cas des livrets d'épargne que l'on peut trouver sur internet. Ces derniers offrent des taux d'intérêt nettement supérieurs à ce qui peut se faire dans des banques classiques, mais ces chiffres s'entendent en montant brut. Il faut ensuite ajouter les intérêts perçus aux salaires déclarés à l'administration fiscale. Attention donc aux mauvaises surprises !

Les prélèvements sociaux (CRDS, CSG) ne doivent pas non plus être oubliés. Fixés à 12,1% du revenu de l'épargne, ces prélèvements servent à financer une partie de la protection sociale en France. Tous les placements y sont soumis, mis à part quelques livrets. Il s'agit notamment du Livret A, du LEP, du livret jeune ou encore du LDD.

A savoir

Enfin, avant d'ouvrir un compte d'épargne, renseignez-vous pour vérifier si votre ménage a droit au Livret d'épargne populaire (LEP). Accessible à toute personne payant moins de 757€ d'impôts au titre de l'imposition sur les revenus de 2009, le LEP rapporte 2.25% (au 1er août 2010).

Un bon placement pour ceux qui y ont droit ! A noter qu'il est plafonné à 7,700€, mais que chaque membre d'un couple peut en ouvrir un.

A swine of a recession / Puerca crisis
Repost 0
Published by Sandrine - dans Banque
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 14:21

Souvent décriées, les banques sur Internet offrent pourtant un certain nombre d'avantages. A condition de savoir en tirer profit et ne pas tomber dans leurs pièges.

 

Avec des taux d'intérêt au plus bas, épargner ne rapporte aujourd'hui que très peu. LDD, PEL, Livret A sont toujours là, mais les bénéfices pour leurs titulaires sont bien maigres.

Les banques en ligne

Les banques en ligne ont flairé la bonne affaire et se battent à coup d'annonces publicitaires pour attirer de nouveaux clients. Leur arme infaillible ? Les bonus de bienvenue. 50€ chez ING Direct, 30€ chez Boursorama ou Monabanque. Les offres se multiplient pour le plus grand bonheur des clients.

Pour obtenir ces bonus alléchants, une seule règle : verser une somme minimum (en général comprise entre 200€ et 500€) et s'engager à la laisser sur le nouveau compte pendant 6 mois au minimum. Un investissement assez limité, et totalement sans risque s'il s'agit de compte en euros.

Le calcul est en effet rapide : pour 500€ bloqués pendant six mois, le bonus de 50€ correspond à un taux de rémunération de 10 %... Sans le moindre risque ! Quelle banque classique peut offrir ce genre de taux ?

Garder la tête froide

Bien sûr, il y a le revers de la médaille. Le but de ces banques étant de gagner de nouveaux clients, dès qu'ils sont là, il s'agit d'essayer de les garder, et de leur faire ramener tous leurs comptes. Et c'est là que ça se corse. Si leurs offres de bienvenue sont très attractives et leur taux d'intérêt plutôt intéressant (de l'ordre de 3% brut), les frais appliqués sur les comptes courants sont exorbitants.

Il s'agit donc de ne pas céder à l'appel des sirènes qui vous incitent à mettre tous vos œufs dans le même panier.

Avis

Réfléchissez bien avant de transférer tous vos comptes vers une banque en ligne. En revanche, n'hésitez pas, au gré des offres de bienvenue, à tirer profit de ces coups de pouce. Le principe peut vite s'avérer gagnant.

A swine of a recession / Puerca crisis
Repost 0
Published by Sandrine - dans Banque
commenter cet article