Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ideesdiversesetvariees
  • Le blog de ideesdiversesetvariees
  • : Mon blog reprend diverses idées et astuces pour vous permettre de faire des économies...et de réussir dans la vie !
  • Contact

Recherche

4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 13:58

Les offres d'épargne sont tellement diverses qu'on a parfois bien du mal à s'y retrouver. Taux d'intérêts brut ou net, CRDS, CSG, tour d'horizon des bonnes questions à se poser avant d'ouvrir un compte épargne.

Avant de choisir

La première question à se poser avant d'ouvrir un compte épargne est la durée pour laquelle on peut bloquer son argent. On n'ouvrira pas le même type de compte selon que l'on veut garder cet argent disponible ou qu'on est prêt à le bloquer pour un certain nombre d'années. Dans le deuxième cas, on peut envisager un Plan d'épargne logement (PEL), sur lequel l'argent doit rester au minimum 4 ans, ou une assurance vie dont les intérêts ne sont pas imposables si on ne touche pas à l'épargne pendant huit ans minimum.

Dans le cas où l'investisseur veut placer son argent sans le bloquer pour un temps donné, il faut comparer les taux d'épargne proposés par les différentes banques.

Ne pas confondre taux d'intérêt brut et net

Les livrets de base (Livret A, LEP, LDD, etc) ont des taux d'intérêt nets d'impôt. Rien de ce que vous gagnez en intérêt n'a à être ajouté sur votre déclaration de revenus. Ce qui n'est pas le cas des livrets d'épargne que l'on peut trouver sur internet. Ces derniers offrent des taux d'intérêt nettement supérieurs à ce qui peut se faire dans des banques classiques, mais ces chiffres s'entendent en montant brut. Il faut ensuite ajouter les intérêts perçus aux salaires déclarés à l'administration fiscale. Attention donc aux mauvaises surprises !

Les prélèvements sociaux (CRDS, CSG) ne doivent pas non plus être oubliés. Fixés à 12,1% du revenu de l'épargne, ces prélèvements servent à financer une partie de la protection sociale en France. Tous les placements y sont soumis, mis à part quelques livrets. Il s'agit notamment du Livret A, du LEP, du livret jeune ou encore du LDD.

A savoir

Enfin, avant d'ouvrir un compte d'épargne, renseignez-vous pour vérifier si votre ménage a droit au Livret d'épargne populaire (LEP). Accessible à toute personne payant moins de 757€ d'impôts au titre de l'imposition sur les revenus de 2009, le LEP rapporte 2.25% (au 1er août 2010).

Un bon placement pour ceux qui y ont droit ! A noter qu'il est plafonné à 7,700€, mais que chaque membre d'un couple peut en ouvrir un.

A swine of a recession / Puerca crisis

Partager cet article

Repost 0
Published by Sandrine - dans Banque
commenter cet article

commentaires